"La crise du COVID...
peinent à joindre les deux bouts"

La crise du Covid a eu une conséquence pour le milieu des artistes visuels, plasticiens, de mettre en lumière la précarité de cette branche professionnelle. Depuis longtemps Visarte Valais tente d’alerter les pouvoirs publics pour dénoncer le fait que les artistes peinent à joindre les de bouts alors qu’iels se sont pour la plupart formés durant de longues années dans des écoles supérieures, qu’iels dédient la plupart de leur temps à leur travail, qu’iels continuent leurs recherches techniques et thématiques, à se former et à développer leur travail. Pour tout autre branche, cela signifierait au minimum pouvoir vivre de son travail. Pourtant les artistes restent dans une grande précarité. Contrairement à leurs collègues des arts de la scène qui bénéficient d’un statut plus stable, en tant qu’employé-e-s, iels sont payés pour les temps de répétitions et peuvent, entre deux contrats, bénéficier du chômage. Les plasticien-ne-s sont considéré-e-s comme des producteur.trices et vivent de la vente de leur production. Iels ne sont que rarement payés pour les temps de création et doivent gagner assez d’argent lors d’une exposition pour pouvoir tenir ensuite les très nombreux mois qui les séparent de la prochaine.

Alors qu’iels exposent régulièrement des pièces dans des lieux qui ne font pas de vente, iels ne perçoivent quasiment jamais d’honoraires pour ce « prêt » qui est considéré comme un service rendu à l’institution. D’autres artistes ont une production qui ne peut pas se vendre, comme de la vidéo, des installations ou des performances. À ce panorama il faut ajouter que les habitudes de consommations des gens ont beaucoup changé ces dernières décennies. L’essor des réseaux sociaux a rapidement transformé le rapport entre les consommateur.trices d’art et les artistes. Les galeries classiques séduisent de moins en moins et perdent du terrain. De nouvelles façons de consommer l’art sont en train de se développer. C’est pourquoi il faut repenser complètement la rémunération de l’artiste et son statut.